Elevage et éducation des chiots

A trois semaines, les dents apparaissent ; à quatre semaines on peut commencer à alimenter les chiots ; à six semaines il est possible de les sevrer totalement;
Vous serez peut-être surpris de constater que lorsque les chiots ont cet âge et quand leur mère se trouvera en leur présence après son repas, elle régurgitera ce qu'elle vient de manger. Ne croyez pas qu'elle soit malade. C'est une attitude normale de carnivore pour alimenter sa progéniture.

A sept semaines, prenez rendez-vous avec votre vétérinaire pour vacciner et tatouer vos chiots.
Quelques particularités des chiots Drahthaars : les parties claires de leur robe sont carrément blanches. Cela peut paraître choquant qu'un chiot drahthaar soit presque tout blanc ; en fait, lorsqu'il sera adulte, il sera gris ou poivre et sel (1).
La barbe n'apparaît que vers le douzième jour, lorsque les chiots ouvrent les yeux, sauf le cas de chiots très griffonnés. Un chiot qui à cinq ou six semaines n'a pas de barbe n'en aura jamais et ne sera pas confirmable.
A partir de sept-huit semaines, les chiots réservés pourront partir chez leurs nouveaux maîtres et pour les autres, le travail va commencer. En plus des soins habituels, nourriture deux fois par jour, nettoyage, vermifuge administré régulièrement, il va falloir commencer à les éduquer. C'est très, très important. A cet âge, il est indispensable qu'ils aient le maximum de contact avec l'homme. II faut leur parler, les caresser. Ne jamais s'énerver, un coup de balai malheureux en nettoyant le chenil peut rendre un chiot peureux pendant très longtemps.

II faut également commencer à les sortir, leur apprendre à marcher en laisse. Un chiot qui à trois ou quatre mois n'a connu que le chenil risque de poser des problèmes lorsque l'on va lui changer son environnement. II faut savoir que l'on ne vendra sans doute pas toute sa portée à huit semaines, mais qu'avec les chiots restants l'on aura beaucoup de travail. II ne suffit pas de nourrir et d'attendre le client.

(1) N.D.L.R. : Le gris , qui ne figure pas dans les robes admises, est en fait un effet de l’œil l humain associant le blanc et le noir. C’est en imprimerie, un effet employé pour obtenir du gris alors que l'on ne peut pas mélanger le blanc et le noir(comme de la peinture). Un blanc plus ou moins mélangé noir (ou l'inverse) donne un aspect plus ou moins gris clair ou foncé. II faut entendre par « poivre et sel, le noir mélangé de blanc.


Ajouter un commentaire